La Covid-19, la saison hivernale et les maisons carcérales

0
123

Des spécialistes de la santé redoutent la propagation à grande échelle de la maladie à coronavirus surtout dans des prisons surpeuplées en cette saison des pluies.

C’est le cas de Dr Ibrahima Traoré, médecin dermatologue. Pour lui, le virus a une durée de vie prolongée en temps de fraîcheur.

« D’abord, il faut dire que la saison pluvieuse est un moment très favorable au coronavirus. Ce virus-là résiste au froid. Ce qui veut dire que pendant la saison sèche les mesures préventives qui existaient doivent être renforcées parce qu’il commence à pleuvoir et le virus résiste au froid.

Autre facteur, c’est le désengorgement des prisons. Vous savez la Covid-19 est une maladie très contagieuse. Le taux de multiplication moyen est de 2 ou 3; c’est le minimum qu’un malade peut contaminer. Ça peut aller jusqu’à 10 à 100 cela dépend. Alors lorsqu’une maladie est contagieuse, ce n’est pas seulement le cas de Covid, sa propagation est favorisée par la promiscuité, le contact étroit.

Le plus souvent dans les prisons, tous ces facteurs-là sont réunis. Donc ça veut dire que c’est des milieux de propagation par excellence du virus.

C’est pour cela il a été recommandé de désengorger les prisons parce que vraiment il est évident que lorsque ça atteint ces lieux pareils ça crée des dégâts énormes », confie Dr Traoré aux animateurs de l’émission Face à l’info sur la radio Nostalgie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*