La Diplomatie Guinéenne : Défis et Perspectives

0
205

Dans le nouvel environnement dans lequel se déroulent les relations internationales depuis la fin du monde bipolaire et l’accélération des techniques de communication, les spécialistes pensent que l’influence véritable d’un État se manifeste lorsqu’il est capable de trouver les ressources intérieures et extérieures nécessaires à la protection de ses valeurs, à leur développement et à la réalisation de ses intérêts.

En d’autres termes, dans une perspective internationale, les intérêts de la Guinée ne diffèrent pas des intérêts fondamentaux des autres États. Vu l’interdépendance accrue entre les États dans les relations internationales, beaucoup de guinéens pensent que le Ministère des Affaires Etrangères doit beaucoup plus encourager la coopération avec plusieurs acteurs dans l’arène internationale.

Visiblement, on peut se demander quelle est la cohérence, le fil conducteur des grandes initiatives diplomatiques guinéennes des dix dernières années. Pour mener à bien ses missions, beaucoup d’analystes pensent qu’il est essentiel pour la Guinée de favoriser le déploiement à l’international des savoir-faire guinéens sur les fronts politique et culturelle mais aussi économique et stratégique.

Aujourd’hui, dans un monde multipolaire ou la compétition entre Etats et autres entités se fait sur le terrain du soft power avec comme point focal les intérêts et défis de la mondialisation, il est encore plus urgent de penser et implémenter des stratégies innovantes pour faire preuve de leadership efficace. Dans ce tableau, le charisme du leadership de chaque nation, la capacité de ses dirigeants à inspirer les foules aux échiquiers nationaux et externes deviennent des atouts majeurs. Pour le cas de la Guinée, cette observation requiert le besoin de réfléchir à de nouvelles manières d’exposer et de relier nos intérêts dans l’arène internationale des institutions multilatérales.

C’est sans doute avec une lecture plus stratégique, en articulant les réflexions autour de notre politique extérieure actuelle sous la direction de Dr. Morissanda Kouyate, qu’il sera possible d’aller encore plus loin et maintenir le développement durable et des partenariats publics-privés à l’international. Il s’agit à la fois d’un enjeu de communication, de pédagogie sur l’action diplomatique, mais aussi d’intégration claire des préoccupations sécuritaires et économiques des Guinéens dans l’action diplomatique internationale.

A l’heure actuelle, il est doublement impératif pour bon nombre de Guinéens de refonder l’approche de notre diplomatie, œuvre qu’a entamé Dr. Morissanda Kouyate avec hardiesse et dévouement. Aujourd’hui, la volonté manifeste d’imposer la voix guinéenne sur la scène internationale en se basant sur la force persuasive du soft power et d’établir un lien africain renforcé pour la réussite de la transition politique et le rayonnement de notre diplomatie est salutaire. Selon certains analystes, cette politique a le potentiel de renouer et mobiliser des acteurs non-étatiques, fondations, think thanks, ONGs et entreprises dans l’élaboration de notre diplomatie, et en faire des multiplicateurs d’influence.

Une telle approche ne vise en aucun cas à remettre en cause notre souveraineté, mais à comprendre que l’État ne peut être le seul acteur tissant les réseaux d’influence informels nécessaires au leadership international. Ce constat s’inscrit, à coup sûr, dans la nécessité d’une orientation plus proactive de notre politique extérieure et ne pourra que contribuer à l’essor économique et au rayonnement diplomatique de la Guinée.

Aboubacar Diaby

Diplomacy and Global Affairs Specialist and Consultant, basé à Washington, DC. (USA)

Tel :(703) 655-0267| WhatsApp: +1 (703) 655‑0267|

Email: aboubacardiaby75@gmail.com |

LinkedIn – aboubacardiaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*