La haine biaise toujours le raisonnement ! (Aboubacar Big-up Kaba)

0
101

Dans la vie, et donc en politique, la haine n’y a pas sa place. Car elle empêche l’individu de faire usage de ses facultés humaines pour mettre en exergue ses pulsions primitives. D’où souvent des réactions impulsives qui se justifient par la haine. La haine aussi conduit à l’illogique. On parle pour choquer, pour tromper, pour falsifier les faits mêmes les plus récents. Et c’est à ce niveau, que la haine est la plus expressive. C’est ce à quoi j’ai pu assister ce jour en lisant une réaction d’un cadre politique de l’UFDG, Abdoulaye BAH.

En effet, dans son homélie pour son leader et les cadres de son Parti, il s’est vertement pris au Président du PADES Dr Ousmane KABA en le citant comme acteur des législatives qui ont conduit à la mise en place de ce qu’on appelle députés COVID. Les guinéens sont là, ils peuvent en témoigner. C’est faux ! Le Président Dr Ousmane KABA n’y avait pas pris part (les élections législatives du 22 mars).

À ce stade, vaut-il dire qu’il n’est pas à l’aise à partager la même salle de réunion avec son leader ?

Le politologue qu’il semble être ne devrait pas asseoir son raisonnement sur ses pulsions punitives envers des gens. Et surtout il devrait avoir le courage de ses convictions toutes les formes de ce qu’il considère comme avoir contribué au troisième mandat.

La politique se fait avec la tête certes mais cela nécessite des têtes bien faites. Une tête bien faite est celle qui contient des outils d’analyse objectifs pouvant faire avancer le débat dans ke pays.

En définitive, le Président du PADES n’est pas entré en politique par effraction mais par souci de voir les guinéens vivre mieux.

En politique quand la haine prends du dessus le raisonnement est toujours biaisé.

Doit-je rappeler ça aux guinéens combien de fois que la politique ne rime guére avec la haine, on vient en politique avec des idées et des objectifs et non le contraire.

Je voudrais d’abord rappeler à Abdoulaye Bah ex Président de la délégation speciale de la commune urbaine de Kindia que ni le Président Dr Ousmane Kaba ni le PADES ont participé aux éléctions législatives du 22 Mars. Alors pourquoi le citer comme il le dit si bien ” je ne suis pas à l’aise d’être autour d’une table koureissy Condé, mamadou Sylla, Dr Ousmane Kaba etc… qui ont accepté d’être nommé deputé”. La seule question que je me pose donc c’est vous qui avez nommer ceux-ci comme deputé ? N’importe quoi.

Dr Ousmane Kaba n’est pas venue en politique pour un nomminatif mais plutôt être Président afin de donner une prospérité mérité à ce pays. Lui il n’est pas un policitien véreux ou un simple comptable comme ton leader, mais profesionnel et un expert en développement économique dont ton mentor ne seche de s’en inspirer.

   Aboubacar Big-up Kaba conseiller politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*