L’ambassadeur des Nations Unies pour la paix appelle les Guinéens à se réconcilier

0
153

Dans la matinée de ce samedi 23 octobre 2021, la Fondation Internationale El Hadj Diériba Diaby pour la paix a réuni plusieurs fidèles musulmans à la mosquée centrale de Taouyah, pour une lecture du Saint Coran en vue d’implorer la grâce divine.

Cette cérémonie religieuse, qui a regroupé les autres ambassadeurs de la paix, notamment Aboubacar Obama Camara, Hadja Mariama Ciré Doubadiaby, Hadja l’islam Balde, ainsi que des représentants de la Ligue Communale de Ratoma, avait pour but de sensibiliser l’ensemble des Guinéens, pour une paix durable, une réconciliation entre les fils d’une même patrie.

Après les discours de circonstance de Mr le Maire de Ratoma, Issa Soumah, de celui du président des Oulémas de Guinée, El hadj Mansour Fadiga, qui ont tour à tour parlé des conséquences de la guerre, des conflits politiciens et ethniques, le président de la Fondation Internationale El hadj Dieriba Diaby pour la paix, entouré de ses collègues ambassadeurs, s’est adressé aux invités en ces termes : « Nous avons organisé cette cérémonie de lecture du Saint Coran pour sensibiliser nos compatriotes pour la grâce de Dieu afin de répandre la paix sur notre pays, demander la paix sans laquelle il n’y a pas de développement, demander la grâce divine qui nous a sauvé depuis l’indépendance et qui continue de nous sauver jusque aujourd’hui malgré la réticence de certains qui ne veulent pas la paix. »

Plus loin, devant plusieurs associations musulmanes et le représentant du Secrétariat Général des affaires religieuses, l’Ambassadeur des Nations Unies pour la paix a rappelé que : « ce ne sont pas les bombes qui viennent détruire la guinée, ce ne sont pas les diables qui sont source de malheur pour nous, mais c’est nous les guinéens qui ne voulont pas construire la paix dans notre pays. C’est nous qui refusons de se parler, c’est nous qui refusons de se donner la main, c’est nous qui refusons de nous aimer, c’est nous les guinéens qui ne veulent pas se faire confiance entre nous ».

Pour terminer, El hadj Dieriba Diaby, en sa qualité d’Ambassadeur de la Paix Universelle, a rappelé à ses compatriotes que « la guinée est le poumon économique de toute l’Afrique. Nous avons eu des dirigeants qui ont fait la fierté du continent, l’accession à l’indépendance de notre pays a libéré toute l’Afrique entière, mais si nous ne voulons pas nous libérer de notre idée personnelle, l’intérêt personnel et politicien, c’est que nous ne voulons pas développer notre nation ».

Des prières et bénédictions à l’endroit des nouvelles autorités du pays pour une transition réussie, ont mis un terme à cette grandiose cérémonie religieuse au siège de la Fondation El Hadj Dieriba Diaby pour la paix.

Babara Camara pour nostalgieguinee.net.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*