L’Association Nature Vie a officiellement débuté sa campagne de lutte contre le Covid-19 en Guinée par la remise d’un important don de kits de lavage de main le mardi 14 avril dans plusieurs quartiers de Conakry. L’abattoir de Kakimbo situé entre Ratoma Centre et Kipé, dans la commune de Ratoma, a été l’étape la plus importante de cette journée-marathon aux yeux de bon nombre d’observateurs. « A l’instar de beaucoup d’organisations non gouvernementales et gouvernementales, les mouvements, la société civile, les syndicats, nous avons ce matin participé à la chaîne de solidarité qui a été déclenchée avec cette pandémie du coronavirus, le Covid-19, pour venir au secours de nos concitoyens; pour participer également à la sensibilisation afin d’éradiquer pandémie qui est en train de faire des ravages dans le monde entier. Au nom de madame la présidente de l’Association Nature et Vie, Hadja Fanta Condé KOUYATÉ, je voudrais donc demander à toutes les populations d’ici et d’ailleurs d’accepter de respecter les consignes qui ont été données par les autorités sanitaires et de respecter les gestes barrières. Parce qu’il y a que ça qui peut nous sauver. Le virus, il ne circule pas seul; cest l’homme qui est porteur du virus et c’est l’homme qui fait circuler les virus. Nous avons donc choisi un secteur très stratégique: c’est l’abattoir de Ratoma à Kakimbo, un des plus grands abattoirs de Conakry. Le traitement de la viande fait là et nous avons tenu justement à faire notre premier geste là », a fait savoir Mme Camara Fingui, responsable de la communication de l’ASNAVIE. Séance tenante, la réaction des occupants des lieux ne s’est pas fait attendre. A l’absence du président des bouchers de la commune de Ratoma, c’est un autre président, celui des marchands du bétail en république de Guinée, qui s’est joyeusement exprimé devant la délégation de l’ASNAVIE. « L’abattoir de Ratoma cest l’abattoir dectous les citoyens, de tous les guinéens . Ce qu’on a entendu, nous aussi nous sommes très contents pour avoir pensé à nous. Par ce geste, vous nous avez montré qu’on est là pour toute la population. Et nous allons respecter tout ce que vous nous avez prodigué comme conseils. Nous sommes très heureux de votre visite et nous vous remercions pour ces kits de lavage de main», a déclaré Oumar Sila Bah, porte parole de circonstance des bouchers de Ratoma. Après l’abattoir de Kakimbo, l’équipe d’ASNAVIE a également donné d’autres kits notamment au PA (Poste d’Appui) de Kakimbo, à certains carrefours où stationnent des mototaxis, dans des ménages et autres lieux publics de la capitale.

0
382

L’Association Nature Vie a officiellement débuté sa campagne de lutte contre le Covid-19 en Guinée par la remise d’un important don de kits de lavage de main le mardi 14 avril dans plusieurs quartiers de Conakry.

L’abattoir de Kakimbo situé entre Ratoma Centre et Kipé, dans la commune de Ratoma, a été l’étape la plus importante de cette journée-marathon aux yeux de bon nombre d’observateurs.

« A l’instar de beaucoup d’organisations non gouvernementales et gouvernementales, les mouvements, la société civile, les syndicats, nous avons ce matin participé à la chaîne de solidarité qui a été déclenchée avec cette pandémie du coronavirus, le Covid-19, pour venir au secours de nos concitoyens; pour participer également à la sensibilisation afin d’éradiquer pandémie qui est en train de faire des ravages dans le monde entier. Au nom de madame la présidente de l’Association Nature et Vie, Hadja Fanta Condé KOUYATÉ, je voudrais donc demander à toutes les populations d’ici et d’ailleurs d’accepter de respecter les consignes qui ont été données par les autorités sanitaires et de respecter les gestes barrières. Parce qu’il y a que ça qui peut nous sauver. Le virus, il ne circule pas seul; cest l’homme qui est porteur du virus et c’est l’homme qui fait circuler les virus. Nous avons donc choisi un secteur très stratégique: c’est l’abattoir de Ratoma à Kakimbo, un des plus grands abattoirs de Conakry. Le traitement de la viande fait là et nous avons tenu justement à faire notre premier geste là », a fait savoir Mme Camara Fingui, responsable de la communication de l’ASNAVIE.

Séance tenante, la réaction des occupants des lieux ne s’est pas fait attendre. A l’absence du président des bouchers de la commune de Ratoma, c’est un autre président, celui des marchands du bétail en république de Guinée, qui s’est joyeusement exprimé devant la délégation de l’ASNAVIE. « L’abattoir de Ratoma cest l’abattoir dectous les citoyens, de tous les guinéens . Ce qu’on a entendu, nous aussi nous sommes très contents pour avoir pensé à nous. Par ce geste, vous nous avez montré qu’on est là pour toute la population. Et nous allons respecter tout ce que vous nous avez prodigué comme conseils. Nous sommes très heureux de votre visite et nous vous remercions pour ces kits de lavage de main», a déclaré Oumar Sila Bah, porte parole de circonstance des bouchers de Ratoma.

Après l’abattoir de Kakimbo, l’équipe d’ASNAVIE a également donné d’autres kits notamment au PA (Poste d’Appui) de Kakimbo, à certains carrefours où stationnent des mototaxis, dans des ménages et autres lieux publics de la capitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*