«Le CNRD pire que les anciens régimes de Guinée ? » ( Par Abdoulaye Bouka Barry)

0
763

Depuis maintenant six mois, la République des hommes perdus ( Guinée) est gouvernée comme par le tout-puissant Fama qui, à l’avènement des indépendances africaines, a promis de faire du pays des hommes sans repère un paradis terrestre. Applaudi par le peuple dans sa globalité, le Comité National pour le Rassemblement et le Développement (CNRD)  cet éléphant, est arrivé au bon moment, à une heure où le peuple étaient pris d’assaut par les pratiques semées et entretenues par les familles qui ont géré la République de Guinée de 1958 à nos jours, elles qui ont à chaque occasion conduit les Présidents Sékou, Touré, Lansana Conté, Moussa dAddis Camara, Sékouba Konaté, le Pr Alpha Condé  au cimetière de l’humiliation, de l’échec, de la division, de l’ethnocentrisme, de la corruption, de détournement de deniers publics … ont détourné le  » Président colonel Mamadi Doumbouya l’unique espoir de la République du peuple perdu (Guinée)  vers le chemin de l’échec. Quel gâchis !
« La justice sera la boussole qui guidera le peuple de Guinée, nous n’allons plus faire de recyclage, les personnes qui ont pillé le pays vont répondre de leurs actes, je serai le chef  qui donnera de la lumière et de la joie à ce peuple martyrisé par des dirigeants sans vergogne » Tels seraient entre autres les propos du Fama Mamadi Doumbouya le 05 Septembre 2021.
Alors pourquoi Mamadi Doumbouya a fait ce revirement spectaculaire ?
– Premièrement, le système mis en place depuis l’époque du premier régime a tellement procréé des Guinéens qui savent comment prendre un Président en otage, a installé des pointes dans le ventre, le cœur et le poumon de tout nouveau chef lui a administré la même dose. Par conséquent, il est dans l’obligation d’accepter leur collaboration pour conserver son pouvoir ou rompre avec eux pour quitter son poste.
Deuxièmement, le peuple  étant à majorité fades d’esprit, applaudissent même les personnes qui sont venues les mettre dans un four. Des applaudissements nés du fait que chaque ethnie défend ses parents. Oui la République des hommes perdus (Guinée)  est loin d’être une famille car chacun juge son prochain par son nom de famille et non pas par quoi il peut aider la nation à sortir de sa misère. Tu es Malinké, même si tes propositions sont plus bonnes que celles des prophètes, le peul  ou un autre loin de ton ethnie dira que tu le dis pour défendre ton entité Vice versa. Oui il faut oser l’avouer. Des religieux, aux politiques, en passant par certaines organisations nationales et internationales et les citoyens, chacun raisonne en fonction de son ethnie et non de la raison. Quelle déception pour une nation pourtant qui ne connaîtra jamais le bonheur sans l’union entre ses fils et filles !
Certes chaque régime a fait son mieux pour développer ce pays, mais reconnaissons – le clairement, leur échec est dû à l’hypocrisie du peuple en ce sens que chaque peuple a le chef qu’il mérite. Nous n’aurons jamais de bons dirigeants tant que nous ne sommes pas honnêtes.
Peuple de Guinée, pensez – vous que vos injures envers des personnes que Dieu a envoyées pour vous sauver resteront sans vous redonner leurs fruits? Non, non et non. Je dis encore non et non. Dieu n’a fait que vous retourner les conséquences de vos injures.
Des personnes comme Khalifa Gassama Diaby Thierno Monenembo Kemoko Touré,et que sais- je encore… ont été la cible de vos injures. Dieu étant leur Ordonnateur vous a répondu en vous sanctionnant par la misère, le chômage, la division…

Journaliste Aboudlaye Bouka  Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*