Le ministre de l’Education invite les enseignants dans les écoles et demande ‘‘l’effectivité des cours’’

0
133

Déclaration/ Conakry, le 13 Octobre 2019 – Mesdames et Messieurs, Une éducation de qualité est le fondement du développement socioéconomique du pays. Elle se donne dans la paix et la quiétude, conditions sine qua none pour des apprentissages réussis. Or l’école guinéenne connaît depuis ces dernières années scolaires des perturbations qui ont affecté négativement le déroulement normal des cours, entrainant de fait, une baisse drastique de son rendement scolaire.

L’année scolaire vient à peine de commencer que se pointent encore à l’horizon des évènements qui, si des dispositions ne sont pas prises, risquent de troubler la quiétude et la paix sans lesquelles les élèves et les enseignants ne pourraient mener à bout l’exécution correcte des programmes d’enseignement.

Une bonne année scolaire, c’est d’abord une année qui se déroule sans heurts, sans interruption, dans la paix et la quiétude. Nous avons la responsabilité d’assurer et d’assumer sereinement l’exécution des volumes horaires impartis dans nos programmes d’enseignement pour permettre à nos élèves de maîtriser, dans le temps qu’il faut, les savoirs à enseigner.

Pour cette raison, je vous invite à tous les niveaux à prendre les dispositions suivantes afin que les cours ne connaissent aucune interruption.

Rencontrer les autorités locales de vos juridictions respectives pour la mise en place d’un dispositif de sécurisation des élèves et enseignants autour des écoles et établissements d’enseignement ;

Sensibiliser et mobiliser les enseignants pour assurer effectivement les cours dans nos écoles/établissements afin de prévenir d’éventuels débrayages d’élèves dont les conséquences pourraient nous être préjudiciables, car il s’agit d’abord de nos enfants et de leur avenir que nous ne pouvons-nous permettre de compromettre ;

Rappeler aux administrateurs scolaires qu’ils sont garants de la quiétude au sein de leurs concessions scolaires, sans laquelle, il ne saurait y avoir un déroulement correct des activités d’apprentissage ;

Procéder comme d’habitude à des contrôles de présence et d’effectivité des cours et remonter à l’Inspection Générale le monitoring de chaque journée de cours, le jour suivant au plus tard à 10 heures ;

Exhorter toute la communauté éducative à œuvrer à nos côtés pour sensibiliser chacun des acteurs afin que l’avenir de nos enfants ne soit pas compromis par des perturbations extérieures à l’école ;

Rassurer, les parents d’élèves, les élèves et les enseignants des dispositions prises par le Gouvernement en termes de sécurisation des concessions scolaires pour garantir l’effectivité des cours ;

Appeler les parents d’élèves de leur côté, à sensibiliser leurs enfants afin qu’ils ne se mêlent pas des mouvements de rues et qu’ils intègrent les enceintes scolaires où la sécurité leur est offerte.

Je sais compter sur la loyauté et le professionnalisme qui vous ont toujours caractérisés, afin que la nouvelle année scolaire puisse se dérouler sans heurts au bénéfice de nos enfants et de notre pays.

Mory SANGARÉ

Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*