Macenta : Un membre du PEDN arrêté par le préfet pour avoir refusé de rejoindre le RPG

0
123

Robert Calva Guilavogui communément appelé Kpakpataki, Secrétaire général du comité fédéral des jeunes de PEDN de Macenta, aurait été interpellé par le préfet de Macenta dans sa résidence, le samedi 15 février 2020, avant d’être arrêté et transféré à la gendarmerie de Faranah. Selon Mohamed Cissé, chargé des affaires intérieures et extérieures dudit parti, Kpapkataki a été arrêté pour avoir refusé de retourner au RPG où il jeté l’éponge avant de rejoindre le parti de Lansana Kouyaté.

« Il était au café avec ses amis et ses confrères du parti, les gendarmes sont venus lui demander qu’il est sollicité chez le préfet. Ils lui ont dit de monter dans le pick-up, il a dit qu’il ne monte pas, qu’il connaît où se trouve le préfet, qu’il ira lui-même. Donc il est parti chez le préfet avec les amis. Ils ont trouvé qu’il y avait des responsables du RPG et certains administrateurs de la préfecture qui l’attendaient. Le sujet était qu’il est important qu’il revienne au RPG. Il leur a dit clairement qu’il a quitté le RPG et il a rejoint le RPG. Et d’ailleurs, qu’il a été choisi comme candidat si le parti s’engageait pour les législatives. C’est ainsi que le préfet a dit qu’ils ont des responsables à Faranah et que ceux auraient des mots pour lui. Il a dit qu’il n’entend pas aller à Faranah pour un tel sujet. C’est de là on l’a kidnappé en lui retirant tous les moyens de communication. Et depuis lors, il n’y a aucune information sur lui. Comme l’idée était sur Faranah, nous avons eu des informations qu’il se trouve à la gendarmerie là-bas aujourd’hui », a expliqué Mohamed Cissé, membre du PEDN.

Mohamed Cissé a aussi fait comprendre que le parti a pris contact avec la famille de Kpapkataki avant de constituer un pool d’avocat pour la libération sans délai de leur confrère qui selon lui, a été injustement arrêté.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*