Nous voulons bien la justice, mais pas celle sélective pour régler des comptes politiques

0
161

Ces derniers temps, nous assistons à une forte demande des opposants contre les cadres du régime Condé avec pour seule optique de les barrer la route pour les futures échéances électorales. Car ils sont craintifs pour tous les adversaires, dans cette demande, ils oublient qu’en utilisant la justice contre ceux-ci, ils peuvent aussi tomber.

Mais en attendant la fin du feuilleton, nul ne doit être inquiété ou marginalisé à cause de son opinion, son engagement politique ou ses prises de position. La présomption d’innocence est un droit reconnu à tous les citoyens. Ne nous laissons pas guider par l’effet du populisme, pour créer une fissure sociale qu’on aura du mal à recoller.

La République que nous voulons construire a besoin de tous ses fils. Laissons la justice faire son travail avec toute indépendance sans distinction pour dire qui doit être écarté et qui ne doit pas l’être.

Une chose reste claire, un voleur est égal à un voleur. S’il s’avère qu’ils sont coupables de quoi que ce soit, ils doivent tous être traités au même pied d’égalité en tenant compte de leur forfaiture, car ils ont commis l’acte dans le même pays, contre le même peuple.
Réfléchissez bien sur cette demande, elle est à l’image d’un couteau à double tranchant. À force de trop penser que ça sera contre les autres et ceux que vous soutenez n’ont rien à voir dedans, vous risquez de vous retrouvez blessés, humiliés et en ce moment nous serions à un point de non retour pour réparer les erreurs commises.

Cependant, pensez que la purge contre les bandits à col blanc sera sélective et orientée contre un groupe de cadre pour simplement anéantir leur élan politique est une un vraie affabulation, car la règle voudrait que la justice soit inclusive et impartiale.
Nous voulons bien la justice, mais pas celle sélective pour régler des comptes politiques. Les élections seront rudes, nul n’a le pouvoir d’écarter Paul ou Pierre, c’est au peuple de choisir ses futurs dirigeants à travers les urnes. Nous justiciers doivent en tenir compte pour le bien de la Guinée et des guinéens.

MOHAMED 2 KALLO
Acteur politique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*