La séparation des départements  des sports et de la culture et du patrimoine historique est l’une des grandes nouveautés dans la structure du nouveau gouvernement qui sera dirigé par Kassory Fofana. Cette décision du chef de l’Etat est bien accueillie par les acteurs culturels guinéens.

C’est le cas de l’humoriste et président de l’Association des troupes artistiques de Guinée, qui estime que cette déconcentration est une sortie de prison pour la culture et pour les hommes de culture.

« Nous sommes très heureux de la nouvelle structure du gouvernement. Personnellement, je suis très content de la décision du président de la République séparant la culture et du patrimoine historique à celui des sports. Parce que la culture est tellement importante qu’elle ne doit pas être associée avec le sport. La culture est tellement importante qu’elle doit être indépendante. Cette décision est une sortie de prison pour la culture et pour les hommes de culture en Guinée », exulte Mamadou Thug.

Macka Traoré lui, évoque l’aboutissement d’un combat de longue haleine mené par les hommes de culture dans la prise en compte de leur préoccupation.

« C’est l’aboutissement d’un combat de très longues années. Il faut savoir que depuis quelques années, parce que le sport est logé dans le même département que la culture, cela ne profite pas à la culture. Quand il y a du budget c’est le sport qui est le plus vu, c’est sur le sport qu’on met tout l’argent dans les compétitions pour représenter la Guinée », rappelle l’opérateur culturel.

Attendant la nomination de celui qui sera chargé de diriger le ministère de la culture et du patrimoine historique, ces acteurs culturels exigent que cette personne soit quelqu’un qui maitrise le secteur afin de faire face aux maux qui assaillent le secteur en Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*