Après la sortie des femmes Zogo manifestant leur soutien à Lambert Goïkoya Zogbelemou,  David Mansa Zogbelemou hausse le ton. Ce mardi 25 mai, cet autre patriarche a fait une déclaration dans laquelle il a rappelé les messages du son défunt père avant d’appeler à la paix.

« Mes sincères  remerciements en première position ça va vers le chef de l’Etat, lorsque mon défunt père était malade, il a apporté un soutien du traitement jusqu’à sa mort .Après les funérailles du vieux,  je suis tombé malade, aujourd’hui ça va par la grâce de Dieu. Je remercie toutes les communautés vivant ici à N’zérékoré, les églises, les mosquées et même les zogos qui ont tout fait pour la réussite de la cérémonie.

Du vivant du vieux, il m’avait dit et il a dit à la population de N’zérékoré : de la manière dont j’ai travaillé avec mon fils David Zogbélémou, 14 ans ce n’est pas 14 jours. Donc à ma mort c’est lui qui va emboiter les pas. J’appelle tout un chacun, surtout la famille Zogbélémou et tous les autres qu’on puisse se donner la main pour travailler ensemble  parce que c’est dans l’entente qu’on pourra réussir. Je tends la main à tout le monde que ça soit les sages, communautés, que ça soit les Zogblas, même les patriarches de la forêt. Je demande que chacun apporte son aide afin que N’zérékoré soit un havre de paix », lance-t-il.

Pour le moment aucune entente n’est trouvée autour du fauteuil patriarcal dans la ville de  N’Zérékoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*