N’Zérékoré : L’ONG Espoir de vie décharge une veuve de son goitre

0
134

L’ONG Espoir de vie c’est une institution supra nationale qui évolue dans plusieurs domaines: la vente des véhicules, la restauration, la construction des écoles et orphelinats, la lutte contre des enfants de rue, l’éducation des enfants et beaucoup d’autres choses. Implantée dans beaucoup de pays de l’Afrique, cette ONG s’est installée  dans la région forestière il y’a de cela cinq mois.

Son arrivée dans cette partie de la Guinée est un ouf de soulagement pour la population. C’est le cas de cette septuagénaire dame Sory Binta Diallo qui, avait du goitre depuis plus de 20 ans, a  aujourd’hui retrouvé sa santé  grâce à l’ONG Espoir de vie.

Après plusieurs mois sous traitement c’est ce lundi 28 juin 2021 qu’elle a été remise à sa famille. C’était au siège de ladite ONG en présence des membres de sa famille.

« La dame Sory Binta Diallo fait partie d’une association des veuves musulmanes. Ma vision c’était  de mettre en place une association de cent veuves musulmanes et chrétiennes pour finaliser un projet. On nous a donné dans un village de la place dix hectares de forêts d’où on réalisera plusieurs activités. C’est à la première rencontre que je découvre une dame qui a goitre. Du coup je l’ai interpellée et je lui ai demandé depuis quand vous avez ça, elle m’a dit depuis plus de 20 ans. Je lui ai dit que je peux l’aider à opérer ça, elle était ébahie de la nouvelle. Apres avoir fini de m’installer j’ai pris le dossier de la dame pour la prise en charge à la clinique Huguette qui est notre partenaire. La clinique Huguette nous a transféré à Zao pour l’opération. Elle avait la peur au ventre, mais grâce aux conseils des imams elle a fini par accepter qu’on l’opère. On n’a enlevé le goitre de 3 kilogrammes au niveau de son cou. Elle allait mourir d’une crise cardiaque », a fait savoir Joèl Krasso, fondateur de ladite ONG.

Une grande satisfaction pour la bénéficiaire dame Sory Binta Diallo.

« Je suis vraiment satisfaite, j’ai retrouvé ma santé. Je remercie le tout puissant Allah. C’est à travers le fondateur de cette ONG que j’ai été sauvée. Donc je remercie très infiniment le fondateur de l’ONG Espoir de vie. Je suis tombée malade lorsque j’avais mes 25 ans, j’ai eu beaucoup d’enfants dans cette maladie. Je remercie une fois de plus le président fondateur pour m’avoir traitée », remercie cette veuve.

L’ONG Espoir de vie s’investit également  dans  l’éducation.

« J’ai scolarisé 2800 élèves en Côte d’Ivoire en 2 ans c’est tellement simple quand il y’a une rentrée scolaire ça flambe des prix deux mois après ça diminue. Je les récupère, après je les reconduis et je pars dans les villages, je les motive pour dire si on n’a eu Gbagbo parce qu’il a étudié. C’est l’école qui prépare des cadres, il faut les préparer. Nous les africains nous aimons trop improviser, aucun cadre n’est venu du ciel c’est à l’école .Je vais vous dire les Si nous voulons devenir une puissance nous avons tout, mais nous avons un problème de l’éducation. Si l’Afrique mise sur ça nous allons avancer. Si nous avons la connaissance, les gens viendront discuter avec nous. Ne pas mettre un enfant à l’école, vous le tuez, vous êtes plus qu’un sorcier. Voir l’enfant dans la rue c’est dangereux, le futur braqueur c’est lui », a laissé entendre Joèl Krasso.

Pour terminer, il interpelle la population de la ville de N’Zérékoré de cultiver la paix et d’accepter le vivre ensemble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*