N’Zérékoré/Relâchement des mesures sanitaires : le préfet menace de sanctionner les contrevenants

0
51

Les mesures d’urgence sanitaires annoncées depuis le 04 août 2021 par le chef de l’État pour la lutte contre la pandémie de la COVID-19 souffre d’applicabilité dans la préfecture de N’Zérékoré. Le couvre-feu, le port de masque, le lavage des mains et la distanciation ne sont pas observés par les citoyens de Nzérékoré.

Face à ce relâchement des mesures de barrière sanitaire, le préfet Saa Yola Tolno menace de mettre en applications les sanctions prévues à cet effet.

« Je sais que tout le monde ne respecte pas, mais d’autres respectent. Il faut qu’on fasse la sensibilisation de la population, pour que les gens comprennent réellement qu’ils n’ont rien à gagner en refusant de respecter les mesures barrières. Moi chaque fois que je vais à l’église je prends la parole pour dire aux fidèles de respecter les mesures barrières éditées par les services sanitaires. Les mesures sont prises dans l’intérêt majeur de toute la population parce que la maladie est revenue en force non seulement à Conakry, mais partout à l’intérieur du pays. Au début, le taux des malades était moindre, mais aujourd’hui nous constatons une certaine évolution chaque jour du taux. Nous sommes en train de sensibiliser, nous interpellons les services de sécurités pour qu’ils veuillent à la mesure concernant des boîtes de nuit, des barres en somme le couvre-feu. Je demande la population d’éviter des grands regroupements car cela constitue les causes de la propagation de la maladie », souhaite le préfet de N’Zérékoré.

Tout contrevenant désormais à cette décision sera interpellé et soumis aux sanctions, menace le préfet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*