Contrairement aux premières informations qui faisaient comprendre que l’armée observera un couvre-feu à partir du 28 février, El hadj Cellou Diallo, porte-parole de l’armée vient de faire plus de précisions sur le communiqué qui a été récemment publié dans le cadre du maintien d’ordre. Il ne s’agit pas de couvre-feu, les gens seront libres de circuler et l’armée sera là pour contrôler, a-t-il précisé

« C’est le rôle de l’armée de sécuriser le territoire, de sécuriser les personnes et leurs biens. Donc c’est de la routine. Cela se passe lorsqu’il y’a des besoins, lorsqu’il y’a des nécessités. Ce sont des situations que l’on retrouve dans les dispositifs de l’armée. Ce sont des mesures pour sécuriser les pays. Depuis 10 ans, l’armée patrouille toutes les nuits. Cette fois-ci, on a dit de faire des patrouilles diurnes et nocturnes. Ce n’est pas un couvre-feu. Il ne s’agit vraiment pas d’un couvre-feu. Les gens sont libres de circuler, mais l’armée est là pour contrôler, sécuriser. C’est tout », a précisé le porte-parole de l’armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*