Qui est Ansu Fati, le nouveau prodige du Barça ?

0
185

Aligné dimanche face au Betis pour la première fois avec l’équipe première, le Guinéen, formé à la Masia, est la nouvelle star du FC Barcelone. Il n’est âgé que de 16 ans !

Cet ailier véloce, né en Guinée Bissau, est arrivé en Andalousie à l’âge de 6 ans. A ses 11 ans, il a été recruté par le centre de formation du Barça. Cinq ans plus tard, il vient de faire ses débuts avec l’équipe première.

Mercredi dernier, Ansu Fati a quitté la maison peu avant huit heures du matin, comme tous les jours. Il a marché jusqu’à La Masia et quand il est arrivé, on lui a dit qu’il allait s’entraîner avec la première équipe. Il a appelé son père immédiatement, mais n’est pas parvenu à le joindre. Il a alors appelé sa mère qu’il a répondu à l’appel. “Maman, je pars avec la première équipe”, s’est-il exclamé. À la maison, tout le monde a d’abord pensé que c’était une blague. Ils ne pouvaient même pas imaginer que cinq jours plus tard, il allait faire ses débuts contre Betis.

Convoité dès 11 ans par le Real Madrid, il choisira le Barça

Ansu est arrivé au Barça en 2012, à l’âge de 11 ans. Le club catalan l’a engagé avec son frère Braima, tous deux repérés à Séville. Né en octobre 2002 en Guinée-Bissau, il est arrivé à l’âge de 6 ans avec sa famille dans la région de Séville, à Herrera, une ville d’environ 6.000 habitants. Son père avait été footballeur dans son pays. Mais en arrivant en Espagne, il est devenu employé de la décharge municipale. Il inscrit son fils dans le club local. Ansu se fait rapidement repérer par les clubs de la région, dont le FC Séville, qui envisage de le recruter dans son centre de formation, tout comme… le Real Madrid ! C’est finalement à la Masia du FC Barcelone qu’il sera incorporé

Au Barça, dans chaque classe d’âge, Ansu est surclassé et se retrouve systématiquement être le plus jeune de l’équipe. Une saison, il a même inscrit 56 buts ! Bien que né en 2002, il fait partie de la belle génération des natifs de 2001, avec qui il remporte un prestigieux tournoi de jeune en battant en finale le Real Madrid. Il termine meilleur buteur du tournoi avec 7 réalisations, dont un but en finale.

Sa progression a été ralentie à plusieurs reprises. D’abord par la sanction de la FIFA, puis par une question bureaucratique, car il n’a pas été autorisé à jouer avec le Juvenil B pendant moins de quinze ans et surtout par une blessure grave qu’il a subi dans un derby contre l’Espanyol, une fracture du tibia et du péroné qui avait plusieurs mois sans jouer. Mais il a toujours surmonté les difficultés et dans le Juvenil il a explosé définitivement. Jusque-là, il jouait presque toujours comme attaquant central, mais l’entraîneur José Mari Bakero a rencontré la famille et leur a dit qu’ils allaient essayer comme ailier gauche. “Et regarde où il est”, répétait son père encore et encore dimanche.

Après ses débuts, Ansu est rentré chez lui en voiture, avec son frère Braima, qui sera prêté cette saison à Calahorra. Ses parents, fiers, ont quitté le Camp Nou discrètement et sont rentrés chez eux en tramway, comme d’habitude.

Sport.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*