Au sortir de la première rencontre entre le syndicat des transporteurs et le secrétaire général du cadre permanent de dialogue politique et social tenue ce Mercredi à Conakry, le Général Ibrahima Baldé, haut commandant de la gendarmerie nationale a annoncé de nouvelles mesures contre les coupeurs de route à l’intérieur du pays.

« Il était question à la fois de prévention mais aussi de répression sur le terrain. Vous avez suivi que chaque fois on parlait de barrages partout mais aujourd’hui tout a été levé. Vous n’avez en dehors des trois barrages filtrants aucun autre barrage sur l’ensemble du territoire national. En compensation de ces barrages, il va y avoir des équipes mobiles qui vont naturellement prévenir les accidents sans compter toute la stratégie opérationnelle sur les coupeurs de route.
Aujourd’hui les stratégies ont changées, vous verrez dans les 48h ceux qu’on va mettre devant vous pour identifier clairement les bandes qui opèrent entre Kindia, Mamou, Labé, Faranah, et Kouroussa»,
a-t-il annoncé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*