Souleymane Thianguel  décide de se retirer de la politique. Du moins c’est ce qu’il a fait comprendre dans son intervention ce mercredi chez nos confrères de Mirador.

L’ancien chargé de communication de l’UFDG Souleymane Thianguel annonce son retrat en politique : « Aujourd’hui au point où j’en suis, la page politique est définitivement tournée chez moi. À partir d’aujourd’hui, je tourne la page politique. Je ne dis pas que je tourne la page de l’UFDG, je tourne la page politique, c’est fini », a-t-il annoncé avant d’expliquer les motifs:

« Je vais vous dire cet exil m’a permis de savoir une chose: d’abord un il y avait beaucoup de personnes qui me suivaient, je m’en étais pas rendu compte. Deuxièmement il y’a eu des soutiens au-delà des clivages politiques et ethniques. Le fait que ces clivages politiques et ethniques est sautés en ce qui me concerne, je crois qu’aujourd’hui si on parlait justement de redevabilité, je suis redevable à ce peuple-là qui m’a soutenu. Donc du coup si certaines personnes peuvent penser que, du fait que j’appartienne à la politique peut un peu les freiner dans leur processus de m’approcher, qu’on fasse les choses dans le domaine de la culture, dans le domaine de la communication. Dans ces deux secteurs où il y’a eu d’expertises modestes qu’on me reconnait, je pense aujourd’hui je dois donc arrêter la politique (…) » a fait savoir à l’opinion.

Aux dires de Thianguel, cette annonce a été confiée à Cellou Dalein Diallo qui lui a souhaité bonne chance dans les différentes entreprises qu’il compte démarrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*